Pages

3 janv. 2012

Poutine : Message de fin d’année un brin sarcastique

Pour la nouvelle année, le premier ministre, Vladimir Poutine, s’est adressé à tous les russes par un message de vœux, quelque peu sarcastique envers ceux qui manifestent contre lui.

« Je souhaite, bien-être et prospérité à tous les citoyens, indépendamment de leur idéal politique, même ceux qui sympathisent avec les forces de gauche, de droite, de dessous, de dessus, comme vous voulez ». Pour les russes, ce sont clairement des insinuations à caractère sexuel.

Poutine a coutume d’user un langage vulgaire, surtout quand il parle avec condescendance de ceux qui le critiquent. Ses mots durs et son langage de rue avec lesquels il pimente ses discours, l’ont aidé à fabriquer son image d’homme du peuple.

« De nos jours, les hommes politiques ont pris l’habitude d’abuser des sentiments des citoyens, provoquant de banals dérangements et des perturbations anodines. Mais c’est normal, c’est le prix à payer pour la démocratie », signalait-il, en allusion aux récentes manifestations quotidiennes, organisées par les contestataires des élections législatives du 4 décembre.

Et il conclut « Au milieu de l’instabilité économique, la Russie est, jusqu’à un certain point, un "îlot de stabilité", pour l’instant en tous cas. Sans négliger la situation qui devient assez alarmante. Mais nous avons pu surmonter les effets de la crise mondiale, et l’économie reprend de la croissance. J’ai donc confiance car cette nouvelle année va nous apporter bonne chance ».