Pages

14 déc. 2011

En mars renvoyons Poutine chez-lui, et en décembre 2012 le nouveau président Guennadi Ziouganov organisera des élections transparentes à la Douma

"De nouvelles élections à la Douma sont nécessaires. Mais le plus important est de savoir, qui les organise et qui se charge du déroulement", déclarait le secrétaire du CC du PCFR, Sergueï Obukhov

« Supposons que nous démissionnions de nos mandats de députés. Qu’adviendra t-il ensuite ? Chourov et Poutine vont-ils organiser de nouvelles élections ? Qui peut croire que cette fois-ci elles seraient transparentes ?, s’exclamait avec indignation Obukhov.
Si des élections devaient avoir lieu, tous les partis devront être représentés de la même manière et que le parti des délinquants et des voleurs ne puisse faire sa salade à son avantage. Le directeur de la Commission Électorale Centrale doit démissionner, une autre personne doit prendre la direction. Comment peut-on faire confiance aux administrations locales, quand celles-ci sont liées au pouvoir vertical de Poutine ? La question principale est donc, qui est le président [de la CEC NdT] ».

Le dirigeant communiste estime que les responsables de la fraude doivent être jugés aujourd’hui et que les élections présidentielles devront se dérouler dans la transparence.

« Et pour les présidentielles, renvoyons Poutine chez-lui pour qu’en décembre (2012) le nouveau président Ziouganov organise de nouvelles élections à la Douma, des élections démocratiques, transparentes et libres, dans lesquelles le bulletin déposé dans l’urne soit celui de chaque citoyen, et où les résultats coïncident avec le vote des gens ».

Obukhov considère que les déclarations sur la nécessité de rendre son mandat de député ne sont qu’une provocation.


« Prenons le scénario que les élus de deux partis renoncent à leur mandat. Ils peuvent dans ce cas inventer n’importe quel prétexte. Ils placeraient de fait « Patriotes de Russie » et [Guennadi] Semiguin, qui fait partie de son « Front Populaire » et « Cause Juste ». Le PCFR et « Russie Juste » seraient remplacés par « Cause Juste » et « Patriotes de Russie ». Nous obtiendrions alors le contraire de ce que nous recherchons : une Douma totalement sous la coupe de Russie Unie », signalait Sergueï Obukhov.

Déclarations recueillies par Yevguenia Zharkova

RU>ES : Josafat S. Comín: "En marzo mandamos a su casa a Putin..."
Publié le 12 décembre 2011 sur "Novyi Region"
tr.Jilata