Pages

30 oct. 2011

Monde: Violence policière contre les enfants

Je ne suis qu’un enfant. Je ne distingue pas bien la violence de l’autorité. J’ai peur rien qu’à croiser votre regard. Votre main levée me rend si petit. Ne me frappez plus. Je veux simplement jouer au plus grand, à imiter ce que je vois autour de moi, à être le plus courageux des super-héros de fiction, mais je suis toujours un enfant. Je veux retrouver les miens pour jouer. Rêver que tout ceci n’est qu’une aventure. Que vous allez me tendre la main et m’aider à me lever. S’il vous plaît, monsieur le policier, ne me frappez pas, je n’ai pas encore appris à haïr.
Juin 2010. La police s’en prend à des enfants au cours d’une des manifestations
réunissant plus de 15.000 travailleurs du textile à Dhaka, capitale du Bangladesh.
Juin 2010. La police s’en prend à des enfants au cours d’une des manifestations
réunissant plus de 15.000 travailleurs du textile à Dhaka, capitale du Bangladesh.
Juin 2010. La police s’en prend à des enfants au cours d’une des manifestations
réunissant plus de 15.000 travailleurs du textile à Dhaka, capitale du Bangladesh.
Juin 2010. La police s’en prend à des enfants au cours d’une des manifestations
réunissant plus de 15.000 travailleurs du textile à Dhaka, capitale du Bangladesh.
Mars 2011. Un policier de Rio de Janeiro, Brésil, asperge de gaz lacrymogène, une petite fille qui accompagnait sa mère à une manifestation pour réclamer des aides sociales. L’agent à été renvoyé et condamné.
Missipi 1965. Un policier agresse un enfant de 5 ans alors qu’il proteste pacifiquement, précisément, contre la violence policière. Le fameux photographe Matt Herron fixera l’instant où l’agent de police arrache le drapeau usaméricain des mains du jeune garçon. La photo deviendra rapidement un icône pour la lutte des droits sociaux de l’époque.
Décembre 2005. Un poste de contrôle mobile israélien. Des milliers de palestiniens sont quotidiennement humiliés et importunés dans leurs déplacements à l’intérieur des territoires palestiniens. Les quelques 300 check points répartis sur ces territoires colonisés sont dressés envers et contre tout principe de base des droits humains. Sur la photo, le militaire, à la recherche de possibles explosifs, pointe avec son fusil un mineur pendant qu’il se dévêtit.
Octobre 2001. Un groupe de soldats de l’IDF retient un jeune palestinien à la sortie de la prière du vendredi dans la vieille Jérusalem. La peur paralyse le jeune garçon, il ne peut se retenir de se pisser dessus.

Source : "Violencia policial contra niños (+ Fotos impactantes)"
Paru le 29 octobre 2011 sur cubadebate.cu

tr.Jilata